pilipa

1900/1999 - Guyane/Haut Maroni/Taluwen

Tuwalëhe pëtuku
  • Ekalëtop Tressage en forme de cône incliné, dont l'ouverture se prolonge en un petit manche, le tissage est dit "pïjaicu" = litt. : œil de chamane. ; Pièce employée pour recueillir le poisson mort nivré au timbo, "halihali". ; pêche ; L. 45 ; H. 18 ; l. 16 ; Pds. 40 ; VOLUM. 12960
  • Matériaux et techniques arouman "wama", deuxième brin dit “wama isahmïtpï” (vannerie)
    NB : le vannier prépare les brins, en incisant sur son pourtour la section de l'arouman à la largeur du brin et en séparant ce dernier de la tige en tirant longitudinalement. Il répète cette opération pour chaque brin tout le tour de la tige. Chaque brin peut-être encore partagé en deux pour obtenir deux qualités de brins, l'une d'aspect plus fin, nommée simplement "wama", utilisée pour des ouvrages décicats, et presque toujours bicolores, l'autre, d'aspect plus grossier servant pour les vanneries plus robustes. Le cœur de l'arouman, mœlleux, nommé "wama iweteputpï", est inutilisé.
  • Population Wajana
  • Cote/N° d’inventaire 91.7.7
  • Voir plus http://amazonian-museum-network.org/fr/les-musees-d-amazonie/musee-des-cultures-guyanaises
  • Type d’objet Tïhamo

Ëhmelëken

Tamaja (artisan)

© Cayenne ; Musée des Cultures Guyanaises, 2011

Institution de conservation Musée des cultures guyanaises

Moloman tïtoponpï

Tamaja (artisan), “pilipa”, Musée des cultures guyanaises, Watau [online], 1900/1999, mis en ligne Jul 16, 2019, consulté le 18 August 2022.

URL: https://watau.fr/s/watau-way/item/1199

Imëlë-mëlëkatop

No comment yet! Be the first to add one!

Mëlë-Mëlë Alëpo

(Identifiez-vous pour pouvoir commenter)