wïlïpiman (olok)

1900/1999 - Guyane/Haut Maroni/Maripasoula/Aluwa/Antecume Pata/Etekelehpan/Makalahpan

Tuwalëhe pëtuku
  • Ekalëtop Elle se compose d'un support de vannerie cylindrique recouvert de filières de plumes multicolores, maintenant d'une part, au moyen d'un arc de cercle fendu fixé à son sommet, une crête de plumes d'ara, des pendants d'élytre de coléoptères et des pendants de plume et d'autre part un arc emplumé. ; L'olok est indubitablement la parure la plus fournie de toute la plumasserie Wayana. Il est la parure principale des postulants masculins à l'initiation les "tepiem", qui la revêtent durant les cérémonies finales. Parfois également l'"olok" est utilisé pour d'autres festivités notamment celles qui accompagnent le lever du deuil, il est alors monté plus simplement, sans l'arc "hama". Parfois, l'olok est prolongé par une frange d'okalat, fibre de liber d'arbre, sans que cette adjonction puisse clairement être rattachée à un rite précis. Les Wayana du Para ont tendance à utiliser des "okalat" pour les cérémonies d'initiation, alors que ce n'est pas forcément le cas sur le Maroni. L'"olok" donc est monté dans des occasions précises, et à chaque fois un certain nombre d'éléments de la parure sont faits à neuf - l'arc sommital "hama" et ses supports "talaima", la vannerie "olokapo" - alors que les filières, les plumes d'ara de la crête, et les pendants d'élytre ou de plumes sont précieusement conservés dans le coffret "pakala". Il existe des "olok" particulièrement somptueux, portés parfois, pourvus d'un support de vannerie deux fois plus haut recouvert du double de filières, assemblées dans le même ordre que pour le présent "olok", mais deux fois, l'une ou au-dessous de l'autre, ou d'une crête double de pennes d'ara. On donne le nom de "wïlïpiman" à ce type d'olok. ; costume ; accessoire du costume ; cérémonie ; H. 51 cm ; D. 25 cm ; Pds. 170 ; VOLUM. 0,025
  • Matériaux et techniques liane "mami" : Heteropsis jenmanii ; coton "mau" ; plumes de croupion brun-noir de hocco "ëwok" : Hax aleactor dites "ëwok jalitahpot" ; plumes du corps de ara rouge "kunolo" : Ara macao dites "kunolo ispot" ; plumes du cou blanches de poule "kulasi" dites "kulasi pïmholi" ; bois "kulumnaeku" ; queue évidée de singe "makui" : Hapale sp dite "makui watkï" ; plume rectrice d'ara bleu "alalawa" : Ara ararauna dite "alawa waktï" ; cordelette de fibres d’agave “kulaiwat” ; résine "mani" ; plume de poule "kulasi" ; plume de hocco "ëwok" ; plume scapulaire ou couverture jaunâtre de ara rouge "kunolo" : Ara macao dites "kunolo mapalu" ; plume du croupion bleue de ara rouge "kunolo" : Ara macao dite "kunolo aphawiju" ; plume rectrice d'ara rouge "kunolo" : Ara macao dite "kunolo waktï" ; bois "alakupi" ; plume "sïpsïp" ; perles de grosse taille dites “kahulu tëpu” (kahulu = perle, tëpu = rocher), en plastique bleu "mutoman" ; perles de verre "kahulu" blanches "tikolehem" ; perles de verre "kahulu" rouges "takpilem" ; perles de verre "kahulu" bleues "siliman" ; brin d'arouman "wama" ; plumules d'oiseau mouche "sili" ; résine "palakta" ; perles rocailles orangées "jamilik" ; perles de grosse taille dites “kahulu tëpu” (kahulu = perle, tëpu = rocher), en plastique rouge "takpilem" ; elytres de coléoptère "lapoklapok" dites "sili" ; plumules violettes d'oiseau "wanat" ; plume rectrice dentelée du casique "kulima" dite "kulimawaktï" ; plume rémige noire de marail "kujui" : Pipile armanensis dite "kujui apï" ; plume rectrice de ara à ailes vertes "kujali" : Ara chloroptera dite "kujali waktï" ; plume rectrice de casique "tahek" dite "tahek waktï" ; plume rectrice jaune de casique "kulima" dite "kulimawaktï" ; plume grisâtre de flamand "magwali" ; plume duvet "uhmot" d'aigle "pia" : Harpia harpyja ; plume penne noire de toucan "kiapok" : Ramphastos vitellinus saviel ; plume penne d'oiseau "kiapokoimë" ; plume rectrice noire de hocco "ëwok" : Crax alector ; plume rémige de poule "kulasi" dite "kulasi apë" ; plume rectrice blanche transparente d'oiseau "wakalaimë" ; plume rectrice de caurale soleil "hololoimï" : Eurypyga helias dite "hololoimë watkï" ; plume rémige rouge d'amazone "holoho" ; plume rectrice verte d'amazone "holoho" ; tissu rouge "kamisa" ; plume noire d'agami "mamhali" : Psophia crepitans ; plume bleue d'ara rouge "kunolo" dite "kunolojalitahpot" ; plume rouge d'ara rouge "kunolo" dite "kunolo ispot" ; plume vert-jaune d'ara rouge "kunolo" dite "kunolo mapalu" ; plume suscaudale de poule "kulasi" dite "kulasi emhulu" ; plume orange d'ara rouge "kunolo" dite "kunolo ispot" ; plume noire de hocco "ëwok" : Crax alector dite "ëwok ispot" ; plume blanche de poule "kulasi" dite "kulasi pïmholï" ; brin de palmier "kuluwa" ; roseau "pïleu" ; plante "kusiwï"
    L'"olok", pièce par pièce : 1- Arc emplumé "hama" : cet élément est confectionné à l'aide d'une liane "mami" garnie de plumes de différents oiseaux fixés à l'aide coton "mau". Plumes brun-noir de hocco "ëwok" (Crax aleactor) dites "ëwok jalitahpot", plumes du croupion. Plumes rouges d'ara rouge "kunolo" (Ara macao) dites "kunolo ispot", plumes du corps. Plumes blanches de poule "kulasi" dites "kulasi pïmholï" plumes du cou. • Matières utilisées : "hama" = arc emplumé. • Artisan : Alatalipo, Village Etekelehpan. 2- Support de l'arc emplumé "talaima" : a) support central composé d'une tige de bois "kulumnaeku" auquel ont été ligaturées deux autres tiges de bois revêtues chacune d'une queue évidée de singe "makui" (Hapale sp) et deux rectrices d'ara bleu "alalawa" (Ara ararauna) dites "alawa watkï", à l'aide de cordelette "kulaiwat" enduite de résine "mani" b) c) supports latéraux composés chacun d'une tige de bois "kulumnaelcu" garnie de plumes de différents oiseaux fixées à l'aide de coton "mau". Plumes de poules "kulasi" et de hocco "ëwok" de types similaires à ceux utilisés pour l'élément "hama". Plumes jaunâtres d'ara rouge "kunolo" (Ara macao) dites "kunolo mapalu", scapulaires ou couvertures. Plumes bleues d'ara rouge "kunolo" (Ara macao) dites "kunolo aphawiju", plumes de la région croupiale. • Matières utilisées : a) b) c) "talaima" = support de l'arc emplumé "hama". • Artisan : Alatalipo, Village Etekelehpan. 3- Faisceau de trois bois emplumés "hama pïmïtop" : Tiges de bois, emplumées à l'aide de plumes de hocco "ëwok", de poule "kulasi" et d'ara "kunolo" de types similaires à ceux utilisés pour l'élément "hama" fixé à l'aide de coton "mau". La tige centrale est le prolongement de l'élément 2- a) et les deux autres tiges sont ligaturées sur elle et retenues par un petit bois par du fil de coton (?) "mau". • Matières utilisées : "hama pïmïtop" = faisceau de trois bois emplumés. • Artisan : Alatalipo, Village Etekelehpan. 4- Crête de plume d'ara "pasik" : rectrices d'ara rouge "kunolo" (Ara macao) dites "kunolo watkï" montées en majorité par pair sur éclisse de bois "alakupi", à l'aide d'un fil de coton "mau" enduit de résine "mani", et introduites dans l'arc de cercle fendu du support de vannerie. De part et d'autre du support "talaima" 2- a) les plumes d'ara "kunolo" ont été à moitié remplacées par des rectrices d'ara bleu "Alalawa" (Ara ararauna). • Matières utilisées : "pasik" = crète, faisceau de plumes d'ara. • Artisan : plumes provenant des "pakala" de Nanuk, Kutaka, et Aitalewa, village de Makalahpan, Etekelehpan, et Antekum-pata. 5- Pendants d'élytres de coléoptère "tësilikem" : éléments fixés sur le support de vannerie sous la ligature de l'arc de cercle fendu à l'aide de cordelette "kulaiwat" enduite de résine "mau". Les deux éléments sont animés ensemble, avec un pendant de plume "sïp sïp", d'une part sur le support et d'autre part à l'extrémité de la plume d'ara avec de la cordelette "kulaiwat" ou du fil de coton "mau" enduit de résine mani. Les pendants d'élytres sont toujours placées dans le dos du danseur. a) tësilikem" à doubles pendants d'élytres : rectrice d'ara rouge "kunolo", à l'extrémité de laquelle est fixé par une cordelette "kulaiwat" enduite de résine "mani" un pendant composé de perles, d'un support emplumé et d'élytres. b) tësilikem à pendant simple : de facture identique à l'élément précédent ce "tësilikem" se différencie simplement par un plus long pendant de perles rocaille" janilik" et par un cerceau d'élytres "sili" unique. • Matières utilisées : "tësilikem" = pendants d'élytres de coléoptères. • Artisan : Esimo, village Wapahpan. 6- pendants de plumes "sïpsïp" : éléments fixés sur le support de vannerie, sous la ligature de l'arc de cercle fendu, l'un en arrière avec les pendants "tësilikem", les deux autres à l'avant à l'aide de cordelette "kulaiwat" enduite de résine "mani". Chaque pièce est composé d'un assemblage de plumes de divers oiseaux ligaturées ou encolées sur un fragment de roseau "kulumuli" relié et suspendu à une rectrise d'ara "kunolo". a) dessin b) c) De facture similaire à l'élément a) les deux atures sïp sïp" ont néanmoins une confection plumassière différente. Sont utilisées, des plumes de : - ara "kunolo" (Ara macao) dites "kunolo watkï", rectrices de couleur rouge - marail "kujui" (Pipies umanensis) dites "kujui apë" rémige (?) de couleur noire - poule "kulasi" dites "kulasi watkï", rectrices (?) de couleur blanche - casique "kulima" dites "kulima watkï", rectrices de couleur jaune - flamand (?) "magwali", plumes de couleur grisâtre. • Matières utilisées : "sïp sïp" = pendants de plumes d'ara. • Artisan : a) Palanuewa (+) acquis auprès de son fils Aitalewa, village Antekum-pata b) c) Esimo, village Wapahpan. 7- Filières de duvet blanchâtre d'aigle "pia uhmot" : filière de duvet "uhmot" d'aigle "pia" (Harpia harpyja). Touffes de plumes ligaturées à espace régulier sur un fil de coton "mau" à l'aide de cordelette de fibre d'agave "kulaiwat". • Matières utilisées : "pia" uhmot" = deux filières de duvet blanchâtre d'aigle. Artisans : Pilima, village Aluwa. 8- Filière de plumes de pennes noires de toucan "kiapok watkï : pennes noires brillantes de toucan "kiapok" (Ramphastos *** * ariel) et par endroit d'oiseau "kiapokoimë" montées une filière à large rebord de coton "mau". • Matières utilisées : "kiapok watki" = filière de pennes choives de toucan. • Artisans : Pilima, village Aluwa. 9- Filière "kulima watkï" : rectrices jaunes de cacique "kulima dites "kulima watkï", rectrices noires de hocco "ëwok" (Crax alector), rectrices d'ara rouge "kunolo" (Ara maco) dites "kunolo watkï", rémiges de poules "kulasi" dites "kulasi apë", rectrices blanches transparentes d'oiseau "wakalaimë", rectrices de camale-soleil "hololoimï " (Eurypyga helias) "hololoimë watkï" montées en une filière de coton à large rebord. A l'extrémité de chaque rectria d'ara est fixée une touffe de plumules. • Matières utilisées : "kulima watkï" = filière jaune, rouge, noire, blanche, brune de plumes de divers oiseaux. • Artisans : Nanuk, village Makalahpan. 10- Filière de penne d'amazone "holoho watkï" : rémiges rouges et rectrices vertes d'amazone "holoho" montées en filière à large rebord de coton "mau". • Matières utilisées : "holoho watkï" = filière verte et rouge de pennes d'amazone. • Artisans : Kowe, village Aluwa. 11- Pièce "hapika" : élément composé de 5 filières distinctes assemblées sur un tissu rouge "kamisa" . De haut en bas, rebord rouge du tissu en haut, les filières rassemblent des plumes de : - agami "mamhali" (Psophia crepitans), couleur noire ; - ara rouge "kunolo" dites "kunolo jalitahpot" couleur bleue ; - ara rouge "kunolo" dites "kunolo ispot" couleur rouge ; - ara rouge "kunolo" dites "kunolo mapalu" couleur vert-jaune ; - ara rouge "kunolo" dites "kunolo mapalu" couleur vert-jaune. • Matières utilisées "hapika" = pièce composée de filières de divers oiseaux. • Artisans : Kutaka, village Etekelehpan. 12- Filière de plumes de poule : filière de plumes suscandales de poules "kulasi" dites "kulasi emhulu", espacées les unes des autres. • Matières utilisées : "letï" = filière de plumes de poule. • Artisans : Kutaka, village Etekelehpan. 13- Pièce "lonakan" : élément de confection similaire à "hapika", mais regroupant cinq rangs de plumes. De haut en bas, plumes de : - ara rouge "kunolo" dites "kunolo jalitahpot" couleur bleue ; - ara rouge "kunolo" dites "kunolo ispot" couleur orange ; - hocco "ëwok" (Crax alector), "ëwok ispot" couleur noir ; - poule "kulasi" dites "kulasi pïmholï", couleur blanche, entière pour un rang, et coupée pour l'autre. Cette pièce est parfois nommée "pompoma". • Matières utilisées : "lonakan" = pièce composée de filières de divers oiseaux. • Artisans : Kowe, village Aluwa. 14- filière de plumes de toucan "kiapok watkï" : filière identique à la pièce n°8 mais sans plumes d'oiseau "kiapokoimï". Matières utilisées : "kiapok watkï" = filière de pennes noires de toucan. • Artisans : Nanuk, village Makalahpan. 15- Couronne "haipa" : cousue sur le support "olokapo" cette couronne est composée de deux brins de palmier "kuluwa" maintenus par deux tiges de liane "mami". • Matières utilisées : "haipa" = couronne de lobes de palmes tressées. • Artisans : Alatalipo, village Eklalehpan. 16- Vannerie, support du "olok", "okokapo" : cylindre de vannerie tissé à l'aide de brins d'arouman "wama". Motif "tiwenakem" à chaque extrémité et "tipaponan" entre deux. Le cylindre est surmonté d'une anse de liane "mami" fendue, solidement amarée, et d'une tige de roseau "pïleu" servant de support à la partie sommitale de la coiffe. L'intérieur de l'extrémité inférieure est doublé d'un peu de tissu "kamisa", le chapeau est maintenu sur la tête du danseur par une attache de coton "mau", teinté à l'aide de la plante "kusiwë". • Matières utilisées : "olokapo" = vannerie, support du olok. • Artisans : Alatalipo, village Eklalehpan. Le montage général de la pièce a été effectué par Alatalipo aidé de son fils Empiu, à Etekelehpan.
  • Population Wajana
  • Cote/N° d’inventaire 91.7.219 (1 à 16)
  • Voir plus http://amazonian-museum-network.org/fr/les-musees-d-amazonie/musee-des-cultures-guyanaises
  • Type d’objet Tïhamo

Ëhmelëken

Alatalipo (artisan) ; Nanuk (artisan) ; Kutaka (artisan) ; Palanaewa (artisan) ; Esimo (artisan) ; Pilima (artisan) ; Kowe (artisan) ; Aitalewa (artisan)

© Cayenne ; Musée des Cultures Guyanaises, 2011

Institution de conservation Musée des cultures guyanaises

Moloman tïtoponpï

Alatalipo (artisan) et al., “wïlïpiman (olok)”, Musée des cultures guyanaises, Watau [online], 1900/1999, mis en ligne Jul 16, 2019, consulté le 18 August 2022.

URL: https://watau.fr/s/watau-way/item/1169

Imëlë-mëlëkatop

No comment yet! Be the first to add one!

Mëlë-Mëlë Alëpo

(Identifiez-vous pour pouvoir commenter)