fil de coton pour sonnaille

1991 - Guyane/Haut Maroni/Maripasoula/Kulumuli

Tuwalëhe pëtuku
  • Ekalëtop Fil de coton, pourvu de nœuds espacés les uns des autres. ; Ce fil, coupé en petits segments contenant deux nœuds sert à arrimer les graines "kawai" à leur monture de coton pour confectionner les sonnailles "kawai". La première phase de la confection des sonnailles consiste à calibrer et à dimensionner la taille des pendants de coton. Cette opération est effectuée à l'aide d'une plaquette de bois autour de laquelle on entoure le fil de coton. La seconde phase consiste à fixer les graines "kawai". Les graines sont percées en leur partie supérieure et retenues au pendant par un fil de coton pourvu de deux nœuds, "otï" passé dans l'extrémité du pendant, et faisant fonction d'arrêt. ; artisanat ; L. 24 ; D. 0.2 ; Pds. ? ; VOLUM. 0,754
  • Matériaux et techniques coton "mau" (filé, noué)
  • Population Wajana
  • Cote/N° d’inventaire 91.7.113
  • Voir plus http://amazonian-museum-network.org/fr/les-musees-d-amazonie/musee-des-cultures-guyanaises
  • Type d’objet Tïhamo

Ëhmelëken

Halam (artisan)

© Cayenne ; Musée des Cultures Guyanaises, 2011

Institution de conservation Musée des cultures guyanaises

Moloman tïtoponpï

Halam (artisan), “fil de coton pour sonnaille”, Musée des cultures guyanaises, Watau [online], 1991, mis en ligne Jul 16, 2019, consulté le 17 June 2024.

URL: https://watau.fr/s/watau-way/item/1065

Imëlë-mëlëkatop

No comment yet! Be the first to add one!

Mëlë-Mëlë Alëpo

(Identifiez-vous pour pouvoir commenter)