Motifs de peintures corporelles

1951-1952 - Guyane française/Litani (fleuve)/Yanamale

Plus d‘informations
  • Description Dessin exécuté par des Amérindiens wayana du village de Janamale. Les motifs représentés renvoient à ceux des peintures corporelles.
  • Usage En 1951-52, l'aventurier et ethnologue français Francis Mazière se rend en Guyane dans les monts Tumuc-Humac. Il est accompagné de la photographe Dominique Darbois et du cameraman Vladimir Ivanof. Francis Mazière décrit dans l'ouvrage consacré à cette expédition les peintures corporelles des Amérindiens wayana. "Une pareille pratique, et surtout ce graphisme, m’intéressaient au plus haut point", écrit-il (Francis Mazière, "Expédition Guyane Tumuc-Humac", Paris, Robert Laffont, 1953, p.147). Francis Mazière a emporté avec lui une grande quantité de feuilles Canson. Il distribue ce support aux hommes et femmes amérindiens du village de Janamale. Les Wayana dessinent alors sur le papier les motifs traditionnels des peintures corporelles et des ciels de cases. Francis Mazière rapporte de cette expédition une centaine de dessins, dont 33 sont présentés à la galerie Maeght à Paris. Certains des dessins et des photographies sont reproduits dans la revue "Derrière le Miroir" (n°62-63, février-mars 1954).
  • Dimension 56 x 70 cm
  • Support Encre sur papier
  • Population Wayana
  • Provenance Donateur : Cercle Claude Lévi-Strauss ; Donateur : Cercle pour la photographie du musée du quai Branly
  • Cote/N° d’inventaire mqb: 70.2018.51.2
  • Voir plus http://www.quaibranly.fr/fr/explorer-les-collections
  • Type d’objet Objet

Consultation libre

anonyme (Dessinateur)

© musée du quai Branly – Jacques Chirac

Institution de conservation Musée du quai Branly - Jacques Chirac

Citer ce document

anonyme (Dessinateur), “Motifs de peintures corporelles”, Musée du quai Branly - Jacques Chirac, Watau [online], 1951-1952, mis en ligne 22 sept. 2019, consulté le 4 April 2020.

URL: https://watau.fr/s/watau-fra/item/2560

Commentaires

Pas encore de commentaire ! Soyez le premier à en ajouter un !

envoyer un commentaire

(Identifiez-vous pour pouvoir commenter)